Etude des usages de l’eau à l’échelle de la région

Cette étude sera une des actions-phares du Contrat de Rivière, et la démarche en cours prépare dans le cadre d’une large concertation l’élaboration de son cahier des charges. Dans la continuité du « Rapport Balland », il convient d’acquérir une meilleure connaissance de ce qui est réellement aujourd’hui le partage de l’eau de la Durance afin de pouvoir évaluer les marges de manœuvre techniques et les implications économiques de la gestion des débits du « système » Durance-Verdon et de ses flux sortants. Cette démarche devra intégrer les nouveaux usages dans les arbitrages des utilisations de l’eau : tourisme, besoin des milieux, loisirs. Ceci implique que soient évaluées l’importance économique, sociale, environnementale de ces « nouveaux usages », en donnant à cette approche une dimension prospective permettant d’anticiper sur le moyen et le long terme des besoins en eau de la Région PACA. Il s’agira également, dans le prolongement de l’approche technique et socio-économique, de faire émerger à partir du travail de concertation et de mobilisation des acteurs réalisé en accompagnement de l’étude, un consensus autour de propositions concernant les procédures et les lieux d’arbitrage pertinents pour réaliser l’intégration des différents usages et définir les modalités institutionnelles et politiques des choix à opérer et de leur mise en œuvre. Le SMAVD travaille sur ce deuxième volet, en partenariat avec le Syndicat Mixte d’Aménagement et de Développement de Serre-Ponçon (SMADESEP). Ce partenariat entre le SMAVD et le SMADESEP, avec lequel une convention a été passée, est apparu en effet comme le gage d’une véritable prise en compte de l’ensemble des préoccupations et usages autour de l’eau de la Durance Le SMAVD s’est doté d’une assistance à Maîtrise d’ouvrage assurée par le Bureau d’Etude ASCA qui le seconde dans la préparation et le suivi de l’ensemble de la démarche.