Nouvelles modalités d’essartement

L’Etude Globale de la Moyenne et de la Basse-Durance a, parmi les propositions de son Schéma d’Aménagement et de Gestion, préconisé la mise en œuvre de nouvelles modalités d’essartement de la rivière.

Il s’agit à la fois de rechercher une meilleure efficacité hydraulique des travaux effectués, de lutter contre la tendance à l’exhaussement et à l’assèchement des ripisylves latérales et de favoriser le rajeunissement régulier des milieux ainsi qu’une plus grande biodiversité. Ce programme d’étude doit permettre :
- De définir, à partir de propositions de l’Etude Globale et de la typologie des différents tronçons de Durance qu’elle a établie, les secteurs susceptibles de voir expérimenter en priorité les nouvelles modalités d’essartement envisagées.
- D’élaborer pour chacun des secteurs expérimentaux retenus, un cahier des charges.

L’étude a été confiée au Bureau C.C.Eau.