Comité de rivière du 15/12/2005

Le Comité de Rivière de la Vallée de la Durance réuni au château de Cadarache, le jeudi 15 décembre 2005, a permis à ses 80 membres présents (élus, administrations, usagers) de faire un point sur les temps forts qui ont marqué l’année 2005.

Cette année, en effet, a été riche en avancées pour la Durance :
- Elle a été d’abord marquée par la concrétisation des efforts d’unification entrepris par les collectivités territoriales riveraines de la Durance. C’est ainsi que depuis le 20 juillet dernier l’élargissement du SMAVD aux collectivités de la Moyenne-Durance et à la Région est une réalité. Depuis cette date en effet la Durance possède avec le SMAVD la structure unique de gestion dont elle avait besoin entre Serre-Ponçon et le Rhône.
- Le deuxième fait marquant, au cours de cette année qui s’achève a été l’aboutissement de la quasi-totalité des études préalables à l’élaboration du Contrat de Rivière.

Les études préalables sont au nombre de 8 et ont porté sur :
- l’étude Globale (hydraulique, morphologique et des milieux naturels) de la Durance entre Serre-Ponçon et l’Escale
- l’étude du renforcement des Seuils d’Avignon et de leur aménagement pour le rétablissement de la continuité piscicole et la gestion des limons
- l’étude sur les utilisations du domaine fluvial de la Durance
- les travaux préparatoires de l’Etude des usages de la ressource en eau de la Durance
- l’étude des nouvelles modalités expérimentales d’essartement
- l’étude sur l’amélioration du transport solide de la Durance
- les études des avant-projets de restructuration des systèmes de protection contre les inondations
- l’étude de la qualité des eaux de la Durance et des actions à promouvoir pour son amélioration.

La préparation et la mise en forme du dossier définitif impliquent que soient regroupés par grands volets en "fiche-actions", l’ensemble des opérations résultant des différentes études préalables. Le SMAVD s’est adjoint pour ce travail le concours du bureau d’études SOGREAH.

Il s’agit d’une tâche assez considérable, étant donné le grand nombre de propositions d’actions qui se dégagent des différentes études, qu’il convient non seulement de décrire, de contextualiser et de chiffrer, mais également de hiérarchiser et de planifier, pour ensuite élaborer des plans de financement avec l’ensemble des partenaires financiers. Une première réunion s’est tenue en octobre 2006 avec les représentants de l’Etat, de la Région, des Départements, de l’Agence de l’Eau et d’EDF, à la suite de laquelle a été entreprise l’élaboration d’un premier Volet, celui relatif à la lutte contre les inondations. Ce travail porte sur la rédaction et le regroupement de toutes les fiches-actions déjà identifiées et concernant ce thème.