Confortement de la digue de Peyrevert à Noves (13)

La deuxième tranche de travaux de confortement de la digue de Peyrevert (marché attribué au groupement MIDI TRAVAUX/ ROUX TP / LA COMPAGNIE DES FORESTIERS) a été réalisée entre les mois de juin et septembre 2005. Sur une longueur de 250 m, cette dernière tranche vient parachever les travaux de restructuration de cette digue d’une longueur totale de 700 m qui assure la protection des riverains situées entre la Durance et l’autoroute A7 et, au delà, du secteur de la commune se trouvant à l’ouest de l’autoroute.

01. Avant les travaux

Cette dernière tranche a consisté en :
- une mise à niveau des cotes de digue afin de la rendre insubmersible sur la partie longitudinale
- la mise en place de 6500 tonnes d’enrochements lourds pour la création d’une bêche et d’un pied de talus parafouille,
- la mise en oeuvre de 1250 mètres carrés de matelas de gabions de protection contre les érosions sur une partie des talus de la digue,
- la mise en oeuvre de terre végétale ensemencée sur l’ensemble du talus de la digue.

Par ailleurs, dans le but de limiter au maximum les impacts sur la faune aquatique, un bras de dérivation a été réalisé afin de permettre de réaliser les travaux à sec et un suivi des taux de MES a été mis en place tout au long du chantier.

Rappelons que cette tranche de travaux n’avait pas pour objectif de diminuer l’inondabilité du secteur, qui restera inondable pour des crues supérieures à 4 000 m3/s via un déversement contrôlé sur une partie renforcée réalisée en première tranche. Elle a pour seul objectif de protéger cette digue contre les érosions de la Durance et d’éviter un déversement sur des parties non renforcées.

Ces travaux ont été réalisés pour un montant total de 292 205 € HT (y compris maîtrise d’oeuvre) et ont été financés par la commune de Noves, le Conseil Régional PACA, la Conseil Général 13 et EDF.

Le SMAVD a assuré la maîtrise d’ouvrage pour le compte de la commune, la société Sogreah a quant à elle assuré la maîtrise d’oeuvre.